Rennes School of Sports, une école pour se former aux métiers du sports.

Erwan Guillet, responsable de la formation Rennes School of Sports nous explique les besoins du secteurs et les raisons d’implanter une école des métiers du sport à Rennes.

Comment est venue l’idée d’implanter une école des métiers du sport à Rennes ?

L’idée est venue du fait de l’ouverture de Paris School of Sports qui est une formation que je trouve excellente. Compte tenu de mon expérience de sportif de haut niveau, je connais parfaitement ce milieu.

Rennes est une ville d’accueil idéale parce que c'est la capitale économique de la Bretagne, la région où il y a le plus de personnes qui pratiquent un sport en club en France. Il y a aussi beaucoup d’équipes de haut niveau, en football évidemment mais aussi en handball, basket et en volley. Tous ces éléments démontrent qu’il y a un réel développement du sport dans cette région, une véritable demande de talents et un potentiel remarquable.

Quelles sont les demandes de compétences dans le milieu du sport ? 

La première c'est le développement de la communication digitale, même les clubs de haut niveau n’ont pas énormément anticipé, ils ne sont que très peu présents sur le digital. 

Répondre aussi dans tous les sports intermédiaires sur la problématique de retour sur investissement des partenaires. Il y a une un manque actuellement sur la communication autour de leurs engagements financiers. Aujourd’hui on ne considère pas du tout leurs investissements dans le milieu du sport comme on le ferait dans une entreprise traditionnelle.

Notre objectif est de répondre à un manque de ressources dans les métiers de la communication et de l’événementiel. Il y a un vrai besoin de compétences professionnelles sur certains aspects de la communication du sport de haut niveau. C’est quelque chose que je vois au quotidien dans mon domaine, dans le digital au niveau du basket et dans les projets dans lesquels je suis investi.

La tendance est qu’un événement devienne un spectacle, on peut voir par exemple la venue d’équipes de basket de NBA disputer un match en France à la manière d'un show à l’américaine. Aujourd’hui on n’a pas toujours les capacités à mettre ce type d’événement en place faute de formation adéquate.

Tous nos contacts et partenaires nous font part de leur enthousiasme d’avoir enfin des personnes formées à ces compétences spécifiques et directement opérationnelles.

Quelle est la particularité des métiers du sport et de son univers ?

Depuis toujours les parents et les bénévoles encadraient la pratique du sport. Le secteur s'est professionnalisé avec l'arrivée des éducateurs sportifs amenant un encadrement de plus en plus professionnel. Aujourd'hui, c'est au tour des autres fonctions supports dont la communication de se professionnaliser et de recruter des profils de plus en plus qualifiés.

L'autre particularité du marché du sport est que la crise n'existe pas. En effet, le secteur affiche une croissance minimum de 2% annuelle, ce qui en fait un terrain propice pour accueillir de nouveaux talents.

Quels impacts les Jeux 2024 à Paris vont-ils avoir pour les futurs étudiants de Rennes School of Sports ?

Les Jeux 24 vont permettre aux apprenants d'avoir une première expérience hyper formatrice autour d’un événement extraordinaire des Jeux Olympiques en espérant que cet événement contribue à développer le sport en France.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.